Romarin

Famille : Lamiaceae

Nom latin : Rosmarinus officinalis L.

Caractères botaniques :

Type : Sous-arbrisseaux

Hauteur : jusque 1.5m

Fleurs : Fleurs axillaires, formant au sommet des tiges de longues grappes feuillées, bleues ou un peu grisâtre.

Feuilles : Feuilles linéaires, obtuses, vert gai au dessus et gris argenté en dessous.

Tiges : Tiges ramifiées, ligneuses, à rameaux dressés, abondamment garnis de feuilles

Caractères culturaux :

Ecologie : Plante originaire de la région méditerranéenne rencontrée sur les coteaux calcaires et ensoleillés en sols pauvres et rocailleux.

Culture : Culture facile en exposition ensoleillée et chaude. Comme toutes les plantes méditerranéennes le romarin supporte mal les hivers froids et humides des régions au nord et à l’est de la France. Il sera alors préférable dans ces lieux de le planter sur un substrat très drainant et les protéger des grands froids. Plantation en bordure, au pied des murs, en pot.

Multiplication : Se multiplie assez bien par semis au printemps ou en automne. Le romarin se divise ordinairement pour bouture herbacée en juin-juillet.

Usages culinaires :

Parties récoltées : Feuille

Utilisations :

Interne

Général : fatigue, surmenage physique et intellectuel

Digestif : digestion difficile, troubles hépatiques

Formes employées : infusion, alcoolature (pas pour les troubles hépatiques)

Externe

Général : fatigue

Formes employées : infusion dans le bain

Usages médicinaux :

Parties récoltées : Feuille, sur les pousses de l’année uniquement

Propriétés : Cholagogue, cholérétique, hépatoprotecteur, antioxydant, tonique, digestif, antiseptique

Précautions et règles d’utilisation : Déconseillé pendant la grossesse

Recettes : Bain fortifiant aux plantes aromatiques

Placer dans un linge noué 50 g de plantes en mélange : feuille de romarin, fleur de lavande, feuille de thym

Verser l’eau du bain très chaude

Attendre la bonne température et se baigner 20 min sans savon.

 

  • © Balseli
  • Agence Chapa