Patience des Alpes

Famille : Polygonacée

Nom latin : Rumex alpinus L.

Caractères botaniques :

Plante vivace rhizomateuse, vigoureuse.

Hauteur = 30 à 100 cm

Grandes feuilles en coeur, bien arrondies, aussi longues que larges, à longs pétioles et aux bords ondulés ; ochréa (extension de la base du pétiole, entourant la tige au-dessus d’un noeud) très fine.

Fleurs bisexuées, vert jaunâtre, en panicules denses.

Fruits secs déhiscents, avec des valves entières ou en coeur à la base.

Caractères culturaux :

Environnement : pâturages, abords des chalets, reposoirs à bestiaux ; sur sols profonds, humides, riches en humus ; indicateur d’azote

Usages :

Les tiges pour les moines, les feuilles pour les cochons !

Ce sont les pétioles des feuilles, juteux, charnus et acidulés, qui lui ont valu au Moyen Âge son appellation : cuits, on en faisait des compotes, des confitures et des tartes savoureuses. Mais les feuilles étaient aussi utilisées comme fourrage pour les cochons : après les avoir séchées et broyées, les éleveurs les ajoutaient à la pâtée de pommes de terres cuites.

On utilisait aussi autrefois les feuilles pour emballer le beurre lors de la descente de l’alpage, ce qui permettait de le garder au frais.

 

  • © http://gilbertjac.com
  • Agence Chapa