Ortie

Famille : Urticaceae

Nom latin : Urtica dioïca L.

Caractères botaniques :

Type : Plante vivace dioïque, vert sombre, couverte de poils urticants.

Hauteur : Peut atteindre 1,5m

Floraison : de juin à octobre

Fleurs : Fleurs verdâtres, à l’aisselle des feuilles, en grappes ramifiées plus longues que le pétiole.

Feuilles : Feuilles grandes, opposées, ovales, terminées en pointe, dentées, pétiole plus court que le limbe.

Tiges : Tige dressée, non ramifiée, à section carrée.

Caractères culturaux :

Ecologie : Haies, fossés, lisières, bois clairs, friche, espèce rudérale, en situation fraîche et sur sol riche en azote. Très commun.

Usages culinaires :

Parties récoltées : Feuille

Recettes : Soupe de printemps. Faire un roux avec la farine et l’huile, ajouter des pousses d’ortie, de pissenlit. Ajouter des pommes de terre cuites ou du pain pour donner de la consistance. Ajouter de l’eau et cuire quelques minutes. Convient à toute la famille.

Usages médicinaux :

Parties récoltées : Feuille, racine.

Propriétés :

Feuille

Fortifiant, antianémique, diurétique, reminéralisant, antirhumatismal, dépuratif, cholagogue, alcalinisant du sang, galactogène, antiallergique, hémostatique.

Racine

Antiprostatique.

Utilisations :

Feuille

Interne

Général : fatigue, anémie, cure dépurative, allaitement.

Ostéo-articulaire : arthrose, rhumatisme, séquelles de fracture.

Cutanéo-muqueux : toutes les maladies chroniques de la peau, cheveux et ongles cassants.

Externe

Plaies, chute de cheveux (infusion).

Racine

Interne

Génito-urinaire : hypertrophie de la prostate.

 

  • © Balseli
  • Agence Chapa