Lavande officinale

Famille : Lamiaceae

Nom latin : Lavandula angustifolia Miller.

Caractères botaniques :

Type : Plante vivace formant un sous-arbrisseau.

Hauteur : Jusque 80 cm

Floraison : de juillet à septembre.

Fleurs : Tige florale mince, carrée, nue à l’exception d’une paire de feuilles opposées ; épi terminal court, de fleurs bleu- violacé.

Feuilles : Feuilles linéaires, grisâtres

Tiges : Tiges très nombreuses, formant des touffes compactes

Caractères culturaux :

Ecologie : Plante commune dans les montagnes à influence méditerranéenne jusqu’à 1800m d’altitude. On la rencontre souvent sur des sols assez pauvres en matières nutritives sur pH basique, dans les garrigues, sur pelouses sèches, rocailles chaudes.

Culture : La lavande se plaît surtout sur des sols légers, un peu calcaires et supporte très bien la sécheresse. Les terres lourdes et humides au nord de la Loire lui sont souvent néfastes et il est alors préférable de la cultiver en pot. Plantation en bordure, pots.

Multiplication : La lavande se multiplie facilement par semis au printemps pour une mise en place en pleine terre en automne. Multiplication également facile par bouturage herbacé en juin-juillet.

Usages médicinaux :

Parties récoltées : Fleur

Propriétés : Anxiolytique, sédatif, antispasmodique, antiseptique, hypoglycémiante

Utilisations :

Interne

Nerveux : nervosité, endormissement difficile

Respiratoire : bronchite, toux

Externe

Cutanéo-muqueux : dermatose, brûlure, acné

Osteo-articulaire : entorse, rhumatisme, contusion

Recettes : Alcoolat de lavande

Placer des fleurs de lavande dans de l’alcool à 60° pendant une semaine.

Filtrer.

Mélanger à part égale avec de l’alcoolature de sauge pour réaliser une lotion assainissante pour les peaux grasses et acnéiques.

 

  • © Balseli
  • Agence Chapa