Echinacée

Famille : Asteraceae

Nom latin : Echinacea purpurea ( L. ) Moench

Caractères botaniques :

Type : Plante vivace.

Hauteur : jusque 1,2 m

Floraison : D’août à octobre.

Fleurs : Fleurs grandes en capitules larges de 6 à 10cm, d’un rose plus ou moins foncé, rouges ou purpurines

Feuilles : Feuilles scabres, ovales lancéolées, presque sessiles.

Tiges : Tiges raides, droites.

Caractères culturaux :

Ecologie : Originaire des prairies d’Amérique du Nord.

Culture : Plante de culture facile sur tous types de sols. Préfère néanmoins des sols assez profonds et assez riches en matière organique ; exposition ensoleillée à mi-ombragée. Plantation en massifs.

Multiplication : Multiplication assez facile par semis au printemps ou en automne et en division de touffe également durant ces deux périodes.

Usages culinaires :

Utilisations :

Interne

Respiratoire : infection ORL (traitement et prévention)

Urinaire : cystite
Génital : infection génitale

Formes employées : infusion, alcoolature

Externe

Cutanéo-muqueux : plaies dans la bouche, aphtes, gingivites, plaies

Formes employées : 50 gouttes d’alcoolature dans un verre d’eau tiède, en bain de bouche

Alcoolature mélangée avec de l’eau bouillie ou du sérum physiologique pour nettoyer les plaies, faire mûrir un panaris ou un bouton.

Usages médicinaux :

Parties récoltées : Racine, plante entière

Propriétés : Anti-bactérien, anti-viral, anti-parasitaire (trichomonas), anti-inflammatoire, immunostimulant

Précautions et règles d’utilisation : Afin de ne pas provoquer une perturbation de l’immunité l’echinacée est employée de manière intermittente, 5 jours par semaine ou 20 jours par mois.

Allergie aux asteraceae

Recettes : Solution pour nettoyer les plaies

Pour 100ml

Alcoolature de souci officinal 50ml

Alcoolature d’echinacée 50 ml pure ou diluée au moment de l’emploi avec de l’eau bouillie ou du sérum physiologique si la plaie est étendue.

Ne s’emploie que pour les plaies et brûlures superficielles et peu étendues

 

  • © Balseli
  • Agence Chapa