Carthame des teinturiers

Famille : Asteraceae

Nom latin : Carthamus tinctorius L

Le Carthame des teinturiers ou Safran des teinturiers (Carthamus tinctorius L.), parfois appelé Safran bâtard, est une plante herbacée tinctoriale et oléagineuse originaire d’Égypte. Son nom dériverait du nom arabe de la plante qurtum.

Caractères botaniques :

Le Carthame des teinturiers est une plante herbacée annuelle autogame très ramifiée, ressemblant au chardon. C’est une bonne plante mellifère.

Les plantes mesurent de 30 à 180 cm de hauteur5 avec des têtes de fleurs globulaires orange (parfois jaune ou rouge selon les variétés). Chaque branche a généralement de une à cinq têtes de fleurs contenant 15 à 20 graines par tête5. Les graines arrivent à maturité 30 à 35 jours après la floraison5, lorsque la plupart des feuilles brunissent.

Type : Annuelle à tige ligneuse, ramifiée, à port érigé.

Hauteur : peut atteindre 90 cm

Floraison : D’avril à juillet.

Fleurs : Fleur en capitule solitaire, de 2 à 3 cm. Involucre de bractées foliées, épineuses. Fleurons jaunes – orangées.

Caractères culturaux :

Comme le tournesol, le carthame se sème au printemps à raison de 10 à 30 kg par hectare selon le taux d’humidité qui limite la germination5. Son cycle est court : 110 à 150 jours entre le semis et la récolte5, suivant la variété et la date de semis. Il se récolte le plus souvent en août ou septembre, et en juillet quand il est semé à l’automne.

Le carthame pousse sur tous types de sols grâce à une profonde racine pivotante (jusqu’à 3 m de profondeur) qui lui permet de prospérer dans des environnements arides.

La plante, originaire d’un climat avec une longue saison sèche et une saison des pluies limitées, supporte mal l’humidité. Ses défenses sont très pauvres contre de nombreuses maladies fongiques dans des conditions pluvieuses, après son stade plantule5. Cela limite considérablement les domaines dans lesquels il peut être cultivé commercialement dans le monde entier. La plante est aussi très sensible aux dégâts du gel (de la montaison à la maturité). Elle supporte mal la concurrence des adventices et sa culture nécessite donc un désherbage.

A maturité, la germination sur pied est à redouter.

Usages tinctoriaux :

Le nom Carthamus est un emprunt à l’arabe (quertum, en arabe) correspond à une racine sémitique signifiant « teindre ». Le terme est lié aux vertus tinctoriales des fleurs de Carthamus tinctorius, aux particularités assez semblables à celles du safran.

Autres usages :

Le Carthame produit un fruit, un akène oléagineux, dont les graines sont utilisées pour produire des huiles alimentaires ou de massage, qui sont parfois intégrées à des produits cosmétiques pour les cheveux6. Cette huile au parfum prononcé est surtout utilisée à froid. Non raffinée, elle a une légère saveur de noisette et sa couleur se rapproche du jaune ambré foncé, tandis que raffinée, elle ne présente aucune saveur et sa couleur est plutôt jaune pâle.

Les jeunes feuilles de carthame peuvent se manger crues en salade ou cuites à la vapeur. Et le bétail peut être nourri au carthame sans épines, en vert ou en foin. Des résultats supérieurs à la luzerne ont été expérimentés en engraissement sur brebis. Le tourteau, très riche en protéines, est utilisé avec succès en alimentation du bétail.

 

  • © Balseli
  • © Wikipédia
  • Agence Chapa