Camomille romaine

Famille : Astéracées

Nom latin : Anthemis nobilis L.

Usage principal : médicinal

Caractères botaniques :

Type : plante vivace

Hauteur : forme des touffes hautes de 20cm sur 30cm de large

Floraison : de juillet à septembre.

Fleurs : ressemblant à de petites marguerites ; elles sont blanches au pourtour et jaunes au centre.

Feuilles : découpées en lobes étroits et courts.

Caractères culturaux :

Ecologie : plante des régions méditerranéennes et océaniques, rencontrée sur des sols sablonneux et siliceux, dans les prairies sèches.

Culture : plante d’exposition ensoleillée et de culture facile sur terrains normaux et légers. Les hivers humides des régions du nord et du nord-ouest de la France lui sont néfastes. Prévoyez pour ces régions une plantation sur substrat très drainant. Plantation en bordure.

Culture en pot : Assez facile en mélange type 2, rempotage tous les 2-3 ans en fonction du développement de la plante.

Espacement : 4 à 5 plants au m2.

Multiplication : facile par semis pour l’espèce type à fleurs simples au printemps.
Multiplication également facile par division de touffe pour l’espèce et ses variétés au printemps ou en automne.

Usages culinaires :

Utilisations :

Interne

Digestif : digestion difficile, insuffisance hépatique, vomissement nerveux

Externe

Cutanéo-muqueux : inflammations, coups de soleil (macération huileuse), eczéma, conjonctivite (infusion en compresse sur la paupière fermée).

Usages médicinaux :

Parties récoltées : fleur

Propriétés : stomachique, antispasmodique , anti-inflammatoire.

Précautions et règles d’utilisation : Allergie aux asteraceae.

Par voie externe : convient à toute la famille

Par voie interne : convient à l’enfant à partir de 3 ans. Déconseillée pendant la grossesse.

A forte dose la camomille romaine peut provoquer des vomissements.

Sources :

Cultiver la santé de Jérôme Munoz et Vincent Delbecque, coll. Guide des savoirs, éd.Savoirs de Terroirs.

 

  • © Balseli
  • Agence Chapa