Blette

Famille : Chénopodiacées

Nom latin : Beta vulgaris

Usage principal : consommation

Synonymie / Noms régionaux : bette, poirée

Caractères botaniques :

Fleurs : couleur verdâtre, fleurs sessiles, pétale absent. Fleur anémophile.

Racine : charnue et très nourrissante.

Graines : elles sont réunies par deux ou trois en glomérules. On les sème sans les décortiquer. Il faut 50 graines pour faire 1 gr.

Ethnobotanique :

La betterave est cultivée pour sa racine charnue utilisée comme légume dans l’alimentation humaine ( Beta vulgaris var. esculenta), comme plante fourragère ( Beta vulgaris var. rapa) et dans la production de sucre ( Beta Vulgaris var. altissima). Il existe un quatrième type de betterave dont on mange les feuilles, ce sont les côtes de bette, blettes ou poirée (Beta vulgaris var. cicla). On admet que Beta vulgaris est issue de beta maritima , petite plante spontanée le long des littoraux, aux tiges allongées et au port diffus.

Au Moyen Âge, en Allemagne, les paysans modestes en faisaient une grande consommation. Au XIXe siècle en Russie, elle était également bien considérée pour sa valeur nutritive. En France on la découvrit en 1600 par les écrits d’Oliver de Serres qui fut le premier à la mentionner.

« Actuellement elle n’est plus guère cultivée en France que sur 2000 ha disséminés un peu partout pour alimenter les marchés mais aussi plus concentrés par tradition dans la haute vallée du Rhône et, pour une production hivernale quelques fois abritée, en Provence littorale. »(1)

Caractères culturaux :

Ecologie : terrain argilo siliceux. Le terreau pur provoque une trop grande poussée des feuilles alors qu’une terre trop humide provoque un étiolement de la racine.

Culture : semez lorsque les gelées ne sont plus à craindre. La levée s’effectue en 6 à 8 jours.

Espacement : de 30 à 40 cm en place.

Pour obtenir de petites variétés hâtives, un espacement de 30 cm entre les lignes et de 20 cm entre les plants suffisent.

Récolte : successivement de juillet à la fin de l’automne.

Conservation : conservez les plus tardives à l’abri des gelées, soit en cave, soit en cellier après avoir coupé le collet et l’extrémité des racines.

Semences :

Conservation et durée germinative des graines : la durée germinative est de 6 ans.

Sources :

(1)Michel Pitrat et Claude Foury, Histoires de légumes des origines à l’orée du XXIe siècle.Inra,2003, p 209

Guide Clause, Traité des travaux du jardinage, 1965, Brétigny sur Orge.

L’encyclopédie du monde végétal, édition Lidis, Paris, 1964

Michel Pitrat et Claude Foury, Histoires de légumes des origines à l’orée du XXIe siècle.Inra, 2003.

 

  • © Balseli
  • Agence Chapa