Anémone des bois

Famille : Renonculacées

Nom latin : Anemone nemerosa L.

Caractères botaniques :

Des tiges verticales non ramifiées portent au printemps de fin mars à mi-mai 3 bractées verticillées, bien découpées, et en leur centre une unique fleur, de 3 à 5 cm de diamètre. La fleur possède 6 à 9 tépales (sépales en forme de pétales) ovales blancs à l’intérieur, et rosés à l’extérieur. La fleur s’ouvre à la lumière et suit la direction du soleil. Elle se referme le soir, ou en cas de pluie, évitant de s’abimer avec l’eau en s’inclinant gracieusement sur le côté. Toutes les fleurs étant orientées de même manière, un tapis d’anémone des bois est particulièrement harmonieux.

Le rhizome de l’anémone sylvie est charnu et cassant, il ne grandit que de quelques centimètres par ans. Il court juste au-dessous de la surface de la terre. Après la floraison, il émet de nombreuses feuilles à trois folioles découpées légèrement velus.

Caractères culturaux :

L’anémone des bois, Anemone nemorosa est une plante qui habite les forêts de feuillus européennes, qu’elle tapisse de ses jolies fleurs printanières. Elle met du temps à s’installer, même dans son milieu naturel, c’est pourquoi Anemone nemorosa est considérée par les biologistes comme une plante indicatrice de forêt mature, assez ancienne.

Ses fleurs, bien dégagées au-dessus des feuilles, ont un charme certain dans leur simplicité. L’anémone des bois a sa place dans les jardins, en tant que couvre–sol des zones ombragées par des feuillus, où elle se développe lentement, mais ne laisse aucune adventices s’insérer dans ses rhizomes denses. Donc une fois installée, au pied des haies, par exemple, plus de mauvaises herbes à gérer.

L’anémone des bois profite que les arbres n’aient pas encore de feuilles au printemps. Elle pousse et fleurit tôt au printemps. Puis termine son cycle végétatif en été au moment où ses feuilles disparaissent. Période où elle entre en dormance. C’est le moment le plus propice pour l’installer sous un arbre ou pour habiller le bas des haies.

Les plantes en pot pourront sinon être mises en terre au printemps, en arrosant la plantation régulièrement toute la première saison. Il lui faut une situation mi- ombragée, un terrain frais à sec, pas trop riche et suffisamment drainant.

Usages médicinaux :

Bien que la plante contienne de l’anémonine, une toxine libérée quand la plante est écrasée, l’anémone des bois est utilisée en homéopathie.

Propriétés : rubéfiant et toxique

Externe

L’anémone sylvie est utilisée en friction locale, car caustique, contre les rhumatismes. Comme les autres anémones, elle est toxique, en effet 200 mg d’anémonine suffisent à provoquer la mort d’un animal de 10 kg.